CENTELLA ASIATICA-GOKU KOLA

Centella asiatica-goku kola
Description du Centella asiatica-goku kola :
Centella asiatica est une espèce de plante herbacée annuelle de la famille des Apiaceae originaire d'Asie et d'Océanie. Elle est utilisée comme plante médicinale dans la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise. Elle était connue également sous le nom scientifique de Hydrocotyl asiatica L. et différents noms vernaculaires, Gotu kola, Antanan, Pegaga, et Brahmi (ce dernier nom étant utilisé pour différentes espèces dont Bacopa monnieri).

Partie utilisée :
-feuilles

Mode d'emploi :
-comprimés ou gélules,
-infusion
-décoction
-teinture-mère

Propriétés / Effets /Indication :
  • Traiter l'insuffisance veineuse (extrait)
  • Traiter l'hypertension veineuse et la microangiopathie (extrait).
  • Voie interne - Traiter l'anxiété; améliorer la mémoire et les facultés cognitives.
  • Application externe - Accélérer la guérison et la cicatrisation des blessures cutanées, des brûlures, des plaies chirurgicales, des inflammations, du psoriasis, etc.

Attention. Bien qu'aucun cas de cancer n'ait été signalé chez des humains ayant utilisé le kola sur la peau, certaines sources recommandent aux personnes ayant déjà souffert d'un cancer de la peau d'éviter cette plante.

Effets secondaires :
Certaines personnes peuvent faire une réaction allergique de la peau au gotu kola.
Contre-indication :
Les femmes enceintes et allaitant ne devraient pas consommer de Gotu Kola.
Il peut y avoir, chez certaines personnes un risque de réaction allergique, et réaction de photosensibilisation (réduire l'exposition à la lumière et au soleil).

Interaction :
Interaction médicamenteuse possible avec les antidiabétiques et hypocholestérolémiants.


Fatigué de me répéter, je vous conseille de lire ces recommandations.

Attention :

En aucun cas les informations et conseils donnés, sur le site "phytotherapie-homeopathie.blogspot.com" ne peuvent se substituer à une consultation auprès d'un médecin.

Ils ne peuvent non plus constituer un diagnostic, lequel nécessite obligatoirement un examen du patient auprès de son médecin traitant.

Certaines plantes peuvent être mortelles !

Il convient donc d'être prudent et de TOUJOURS prendre conseils auprès de son médecin.

Je tiens à rappeler que je ne suis ni médecin, ni homéopathe, ni phytothérapeute, je n’ai aucune compétence médicale, je n’ai fait que traduire tous les remèdes proposés sur ce blog.

Lorsque je réponds à une question, je donne simplement mon avis, il est donc possible que je me trompe; il vaut mieux toujours demander l’avis de votre médecin.

Le mieux placé pour répondre correctement à vos questions reste ENCORE et TOUJOURS votre médecin.

Si vous décidez d’entreprendre une cure sans demander l’avis de votre médecin ou pharmacien, vous n’engagez que votre responsabilité.

0 commentaires: